Enquête conjoncture de BAM (bank al maghrib)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enquête conjoncture de BAM (bank al maghrib)

Message par Admin le Dim 6 Avr - 17:20

Enquête conjoncture de BAM

COMMENT les industriels envisagent-ils le trimestre à venir?
«Les perspectives d’évolution de la production sont favorablement orientées. Les prévisions relatives aux ventes demeurent optimistes dans l’ensemble». C’est le constat que dresse Bank Al-Maghrib, dans sa dernière enquête de conjoncture.
Le propos est de déterminer le moral des industriels en ce début d’année ainsi que pour les 3 mois à venir. Un échantillon représentatif de 400 entreprises industrielles est sondé à cet effet. Ce qu’il en ressort?
La conjoncture favorable actuelle rapportée par tous les secteurs est appelée à se confirmer sur le prochain trimestre. Qu’il s’agisse de la production ou des ventes, les avis positifs sur une expansion d’activité l’emportent haut la main sur les anticipations à la baisse.
Il en va ainsi des 70% de patrons qui parient sur une hausse de la production et des 76% qui s’attendent à une augmentation de leurs ventes locales et à l’étranger.
Le reste des patrons n’en est pas moins optimiste. En effet, une plus grande proportion s’attend à une stabilisation de son activité, plutôt qu’à une baisse.
Ceci étant, le degré d’optimisme s’avère variable selon les secteurs.
En termes de production, l’avenir est rose surtout pour les industries chimiques et parachimiques (84% d’anticipations positives) ainsi que pour les opérateurs de l’agroalimentaire.
Le ciel semble donc se dégager pour l’agro-industrie dont à peine le tiers des opérateurs connaissait une hausse de cadence il y a tout juste 2 mois (contre 71% d’observation de stagnation ou de baisse).
Perspective moins reluisante, en revanche, pour l’industrie électrique et électronique qui s’attend à une baisse de la production et des ventes (respectivement 30 et 40%).
A noter également les anticipations de stagnation de la production qui se renforcent du côté de l’industrie mécanique et métallurgique.
Mais si les métallurgistes craignent de voir leur production faire du sur-place, ils sont plus confiants quant à leurs ventes.
Ils sont 85% à se prononcer favorablement quant à la croissance de leurs volumes de transactions.
L’optimisme en termes de vente règne aussi dans la chimie-parachimie dont les opérateurs confiants pour le court terme représentent 79%.
Côté prix, les tarifs de vente des produits finis seront surtout en stagnation. La baisse, qui n’était anticipée que par peu d’opérateurs en février déjà, sera donc encore moins à l’ordre du jour pour le trimestre à venir.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 196
Age : 30
Localisation : Maroc
Semestre : Autre
Points : 17532
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://etudeco.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum